jeudi 30 octobre 2014

À Clymène de Paul Verlaine

À Clymène


Mystiques barcarolles,
Romances sans paroles,
Chère, puisque tes yeux,
Couleur des cieux,
Puisque ta voix, étrange
Vision qui dérange
Et trouble l’horizon
De ma raison,
Puisque l’arôme insigne
De ta pâleur de cygne,
Et puisque la candeur
De ton odeur,
Ah ! puisque tout ton être,
Musique qui pénètre,
Nimbes d’anges défunts,
Tons et parfums,
A, sur d’almes cadences
En ses correspondances
Induit mon cœur subtil,
Ainsi soit-il ! 
Paul Verlaine


Poèmes Paul Verlaine

lundi 27 octobre 2014

Collection Paul Durand-Ruel à Paris


Le Musée de Luxemburg à Paris rend hommage, jusqu'à 8 février, à ce marchand d'art visionnaire, déciuvreur des Impressionistes et inventeur du marché de l'art moderne.

    Claude Monet (Paris, 1840 – Giverny, 1926) : « Green Park, Londres », 1870 ou 1871 – huile sur toile. 

      

     Le Monde. Sélection des oeuvres de la collection. 

     Page officielle de la collection.